Accueil|La société|Ressources et services|Activités & Projets|Nos coordonnées| Votre panier est vide
LA SOCIÉTÉ
PARTENARIAT

MEMBRES

PRIX ET DISTINCTIONS

DONS ET MÉCÉNAT
Code d'éthique du généalogiste

  1. L’ENTRAIDE MUTUELLE
    1. Le généalogiste collabore avec ses pairs, avec la société de généalogie dont il est membre, et avec les autres organismes œuvrant en généalogie ou dans des domaines connexes;
    2. Le généalogiste dépose un exemplaire de tout travail de généalogie qu’il publie auprès de la société dont il est membre;
    3. En cas de désaccord avec les affirmations ou la publication de données d'un collègue, le généalogiste respecte les règles de la courtoisie dans ses communications, tant privées que publiques.

  2. LA PROBITÉ INTELLECTUELLE
    1. Le généalogiste respecte les lois et règlements relatifs aux droits d'auteur et à la propriété intellectuelle quant aux travaux publiés ou autrement produits par autrui en ne s'appropriant pas leur contenu sans l'autorisation de leur auteur. Le généalogiste indique les sources d'information consultées en prenant soin de bien identifier les extraits émanant d’un autre auteur que lui-même ;
    2. Le généalogiste s’assure de ne pas véhiculer d'informations généalogiques erronées en vérifiant les renseignements recueillis aux sources archivistiques avant de les diffuser ou, en cas d'impossibilité, en faisant mention de l'inaccessibilité de la source archivistique ou en précisant pour le moins la référence au document d'où il les a tirées ;
    3. Le généalogiste mentionne, le cas échéant, la collaboration reçue de collègues ou de groupes de travail ;
    4. Le généalogiste respecte les engagements pris lors de la communication d'informations obtenues dans le cadre de ses recherches.

  3. LE RESPECT DES LIEUX DE RECHERCHE ET DES DOCUMENTS
    1. Le généalogiste respecte les règlements ainsi que les consignes en vigueur dans les différents lieux de recherche qu'il fréquente ;
    2. Le généalogiste effectue ses travaux de recherche dans le respect des autres chercheurs qui l'entourent ;
    3. Le généalogiste traite avec le plus grand soin les outils de travail et les documents mis à sa disposition; il redouble d'attention lorsqu'il s'agit de pièces originales afin d’éviter leur dégradation ;
    4. Le généalogiste n’annote pas des documents de recherche ni n’appose d’inscriptions manuscrites sur ceux-ci, même pour le motif de corriger une information qu’il sait inexacte. Il signale avec courtoisie à leur détenteur les rectifications qu'il estime devoir y être apportées ;
    5. Le généalogiste ne s'approprie pas les outils de recherche ou documents mis à sa disposition.

  4. LE RESPECT DU DROIT À LA VIE PRIVÉE
    1. Le généalogiste respecte la nature confidentielle de certaines informations recueillies sur la vie privée des citoyens, faisant preuve de discernement dans la communication, la publication et la diffusion de telles informations et obtenant, le cas échéant, l'autorisation des personnes concernées.

  5. PROCÉDURE ET SANCTION
    1. Toute contravention au présent code peut faire l'objet d'une sanction ;
    2. Une allégation de violation du présent code commise par un membre de la SGCF est faite par écrit et transmise au président de la société ; celle alléguée avoir été commise par un généalogiste accrédité par le Bureau québécois d’attestation de compétence en généalogie (BQACG) est acheminée au président de la Fédération ; l’identité du plaignant demeure confidentielle ;
    3. Dans le cas où la plainte vise le président de la SGCF, elle est alors transmise au président de la Fédération qui s’adjoint un officier ou autre administrateur de la Fédération ou de la SGCF, à sa discrétion. La procédure décrite ci-dessous s’applique au traitement de la plainte.
    4. Dans les quinze jours de la réception de la plainte, le président en détermine la recevabilité. S’il juge la plainte recevable, il s’adjoint un autre membre du conseil d’administration de sa société pour l’assister lors d’une rencontre au cours de laquelle le membre faisant l’objet de la plainte («l’intimé») aura l’occasion d’être entendu. Le comité est maître de la procédure et peut recevoir toute preuve qu’il estime pertinente;
    5. Au terme de la rencontre le comité détermine s’il y a eu violation du présent code et des mesures qui lui paraissent appropriées afin de corriger la dite violation ainsi que toute autre sanction lui apparaissant adéquate et opportune dans les circonstances ;
    6. La décision du comité est transmise par écrit par le président à l’intimé ainsi qu’au plaignant et elle est sans appel.

    NOTE
    Les lois québécoises suceptibles d’intéresser le généalogiste sont les suivantes :
    • Code civil du Québec
    • Loi sur l’accès aux documents des organismes plublics et sur la protection des renseignements personnels
    • Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé
    • Lois sur les archives
    • Projet de loi 50 modifiant le Code civil et d’autres dispositions législatives (2002, c. 19)

      Cette dernière loi, adoptée le 13 juin 2002, amende les lois précédentes dans les termes suivants :
    • Art. 35 du Code civil : < Toute personne a droit au respect de sa réputation et de sa vie privée. Nulle atteinte ne peut être portée à la vie privée d’une personne sans que celle-ci y consente ou sans que la loi l’autorise >.
    • Art. 1 de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé : < La présente loi, ne s’applique pas à la collecte, la détention, l’utilisation ou la communication de matériel journalistique, historique ou généalogique à une fin d’information légitime du public >.
    • Art 19 de la Loi sur les archives : < Les documents inactifs qui sont destinés à être conservés de manière permanente et auxquelles s’appliquent des restrictions au droit d’accès en vertu de la loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels sont communicables malgré cette loi au plus tard 100 ans après leur date ou 30 ans après la date du décès de la personne concernée >.
Copyright © 2017 Société généalogique canadienne-française.
Bases de données

Numéro de membre

Mot de passe

- Devenir membre
- Comment avoir accès?
- Besoin d'aide?



ACTUALITÉS
.....................................................................
2017-11-26 – Cours de généalogie
Le registre foncier du Québec - CETTE ACTIVITÉ AFFICHE COMPLET !...»
.....................................................................
2017-12-13 – Conférence
Nettoyer montréal : Les campagnes de moralité publique 1940-1954...»
.....................................................................
2018-01-10 – Conférence
Les officiers des troupes de la marine au canada 1683-1760...»
.....................................................................
2018-01-11 – Cours de généalogie
Initiation à la généalogie...»
.....................................................................
2018-01-28 – Cours de généalogie
Heredis 2017 : La généalogie d'aujourd'hui...»
.....................................................................
2018-02-14 – Conférence
Lomer Gouin : Entre libéralisme et nationalisme...»
.....................................................................
2018-02-18 – Cours de généalogie
Retracer et identifier les ancêtres militaires...»
.....................................................................
2018-03-01 – Cours de généalogie
Initiation à la paléographie...»
.....................................................................
2018-03-11 – Cours de généalogie
La généalogie et Internet...»
.....................................................................
2018-03-14 – Conférence
Les acadiens déportés qui acceptèrent l’offre de Murray...»
.....................................................................