Accueil|La société|Ressources et services|Activités & Projets|Nos coordonnées| Votre panier est vide
LA SOCIÉTÉ
PARTENARIAT

MEMBRES

PRIX ET DISTINCTIONS

DONS ET MÉCÉNAT
Règlement de la bibliotheque de la maison de la généalogie


- Règlement intérieur de la Société généalogique canadienne-française
- Code d'éthique
- Règlement de la bibliotheque de la maison de la généalogie



  1. 1. Les bénévoles
    1. 1.1 Les bénévoles sont des membres payant comme tout autre membre. Ils et elles se dévouent gratuitement au service de leurs confrères et consoeurs en leur présentant tous les outils disponibles à la bibliothèque pour faire leurs recherches. Les bénévoles guident les chercheurs et chercheuses, mais ne font pas les recherches à leur place. Ces femmes et ces hommes, moteurs indispensables de la SGCF, méritent le respect et la reconnaissance des membres. On doit donc leur adresser la parole avec politesse et amabilité.

  2. 2. Présence, vestiaire, nourriture et boissons, responsabilité, silence et sonneries
    1. 2.1 Tout membre de la SGCF enregistre sa présence, dès son arrivée à la Maison de la généalogie, en présentant sa carte de membre à la personne à l’accueil.
    2. 2.2 Serviette, sac ou autres porte-documents sont déposés au vestiaire. Manteau, couvre-chef, parapluie, etc. y sont aussi déposés. Il est conseillé de ne pas laisser d’objets de valeur au vestiaire. Par ailleurs, la nourriture et les boissons sont interdites à la bibliothèque pendant les heures ouvertes à la recherche.
    3. 2.3 La SGCF n’est nullement responsable de la perte ou du vol de tout objet déposé dans les locaux de la Maison de la généalogie. La personne qui se voit ainsi lèsée en informe aussitôt un ou une bénévole, qui relaie ensuite l’information à la coordonnatrice, afin d’apporter son aide.
    4. 2.4 Bien que le silence soit fortement encouragé durant les heures ouvertes à la recherche, le chuchotement discret et nécessaire est permis aux bénévoles et aux chercheurs et chercheuses à l’accueil, dans la bibliothèque et dans l’espace réservé aux ordinateurs.
    5. 2.5 Les sonneries de téléphones cellulaires et autres appareils électroniques, durant les heures ouvertes à la recherche, doivent être désactivées avant d’entrer à la Maison de la généalogie. Les conversations téléphoniques à voix basse sont autorisées dans l’espace au bas de l’escalier menant vers la sortie et dans la cuisine.

  3. 3. Emprunter, replacer, endommager des livres ou documents, la Réserve
    1. 3.1 Les livres et autres documents de la bibliothèque ne peuvent être empruntés et apportés à la maison. Un chercheur ou une chercheuse ne peut apporter plus de trois livres ou documents à la fois à sa place de travail.
    2. 3.2 Les répertoires et les livres de référence sont replacés, après utilisation, à l’endroit où ils ont été pris. Les monographies et autres livres sont déposés sur le chariot prévu à cet effet.
    3. 3.3 Dans les livres et autres documents, il est strictement interdit d’annoter, souligner, surligner des mots ou des passages, de corner, plier, déchirer, détacher des pages.
    4. 3.4 Une erreur constatée dans un livre, une fiche ou tout autre document ne peut être corrigée à la main ou autrement par la personne qui l’identifie. Pour ce faire, il faut demander et compléter le Formulaire de correction et, ensuite, le remettre à la personne à l’accueil.
    5. 3.5 Les livres et autres documents entreposés à la Réserve sont identifiés par un « R » dans le catalogue Zacharie et sont conservés à l’accueil. Pour les consulter, il suffit de remettre sa carte de membre, de compléter et signer la Fiche de prêt. Au terme de la consultation sur place, il faut remettre les documents pour ravoir sa carte de membre.
    6. 3.6 Le chercheur ou la chercheuse qui, pour consultation, retire des fiches du fichier Parentèle doit déposer un signet à son nom, à titre de séparateur, afin de retrouver l’endroit exact où les fiches ont été retirées. Au terme de la recherche, les fiches sont replacées au même endroit et le signet retiré.

  4. 4. Ordinateur et lecteur-reproducteur
    1. 4.1 L’utilisation de l’ordinateur est limitée à 60 minutes par personne, alors que celle du lecteur-reproducteur est limitée à 30 minutes. Le chercheur ou la chercheuse n’a droit de prendre que trois microfilms à la fois.
    2. 4.2 Le chercheur ou la chercheuse inscrit l’heure du début de sa consultation sur la feuille d’utilisation, près du poste de travail. Celui ou celle qui souhaite lui succéder inscrit son nom à sa suite. La personne ne s’étant pas inscrite ou celle qui poursuit sa recherche après la limitation de temps dispose de cinq minutes pour libérer l’appareil lorsqu’une autre personne se manifeste.
    3. 4.3 Au terme de sa consultation, le chercheur ou la chercheuse replace les microfilms à l’endroit où ils ont été pris. Le bris, le mauvais fonctionnement du lecteur-reproducteur, d’un microfilm ou d’un ordinateur doivent être signalés à un ou une bénévole qui, par la suite, relaie l’information à la coordonatrice.

  5. 5. Numériseur, appareil de photographie numérique, téléphone, tablette et clé USB
    1. 5.1 Il est interdit aux chercheurs et chercheuses de numériser, photographier ou transférer sur clé USB des documents ou parties de ceux-ci. Cependant, il est possible d’imprimer des documents à partir des postes informatiques et de photocopier des passages de livres ou autres documents en respectant la politique du droit d’auteur et moyennant la tarification en usage établie par le conseil d’administration de la SGCF.


2018-12-05
Copyright © 2019 Société généalogique canadienne-française.
Bases de données

Numéro de membre

Mot de passe

- Devenir membre
- Comment avoir accès?
- Besoin d'aide?



ACTUALITÉS
.....................................................................