Désactiver

Les registres paroissiaux au Québec, 1621-1993

Guy Parent, MGA et Louis Richer, MGA

Mercredi 1er mars et mardi 7 mars 2023, de 19h à 20h30

Prix : 50$ (membres), 70$ (non-membres)

Maximum 30 participants

Nous retraçons les origines des registres paroissiaux et leur parcours en France. Implantés en Nouvelle-France dès 1621, ils ont joué un rôle unique au Québec jusqu’en 1993. Ils étaient tenus par les ministres du culte, notamment les curés. Ces derniers étaient responsables d’enregistrer les baptêmes, les mariages et les sépultures de la population. Ces documents servaient à établir l’état civil de chaque personne. En 1994, le Directeur de l’état civil du Québec a pris la relève. À l’aide d’exemples, nous découvrons toute la richesse que renferment ces documents pour la recherche en généalogie.

Cette formation se donnera sur "ZOOM".